Bún bò et Mika­loff

Aujourd’­hui j’ai envie de vous faire voya­ger.
On part pour le Viet Nam à la décou­verte de ce fabu­leux plat : le “bún bò” et non pas comme le disent les français le bo bun. Bun signi­fiant les nouilles et bo le bœuf. Vous trou­ve­rez égale­ment en farfouillant sur le net le bun ga, Bun thit, bun bo Hue etc etc.

Alors oui ça à l’air bon mais y a quoi dedans ? Voici une recette faite maison (je ne vous mets pas tous les ingré­dients à la file mais plutôt comment je le fais) :

Faire cuire les nouilles de riz et les rincer à l’eau froide pour arrê­ter la cuis­son. C’est main­te­nant que ça se complique 🙂
il faut tout prépa­rer, couper le bœuf en lamelles fines, hacher la coriandre, la ciboule, prépa­rer quelques feuilles de menthe, de rau ram et de laitue bien fraîches, des lanières fines de carottes et de concombres. Hacher un ail. Vous mettez tout de côté pour faire la sauce.

évidem­ment en atten­dant petit apéro qui va bien, type une bière IPA et du Guana­bana à vaper, je dis ça, je dis rien.

Donc la sauce, un petit bol, dedans : un fond de sucre blanc, l’ail préa­la­ble­ment découpé, du piment rouge coupé en rondelles, deux ou trois cuillères à soupe de nuoc mam, quelques gouttes de jus de citron jaune (atten­tion pas trop), je rajoute une cuillère à café de vinaigre de riz et je complète avec de l’eau. Lais­ser mari­ner le temps de faire le reste.

Dans un wok ou une poêle faire reve­nir un peu d’ail dans de l’huile, même s’il n’est pas parti. Griller le bœuf en le lais­sant saignant.
Dans un gros bol, servir les nouilles, poser dessus la viande puis, les légumes coupés, les herbes et pour finir saupou­drer de caca­huètes concas­sées. Servir avec la sauce qu’on mettra dessus comme on en a envie, vous pouvez ajou­ter un peu de srira­cha si ça ne pique pas assez, réga­lez vous !

Evidem­ment une recette qui plus est Viet­na­mienne est plutôt sympa, mais on est là pour la vape.
Je vous propose de vaper le jus MIKALOFF de Cloud’s of Lolo. Le Mika­loff est un gâteau russe composé de poudre d’amandes et de noisettes sur un lit de crème prali­née. Le jus est assez costaud pour être vapé avec un plat épicé. Le côté noisettes / amandes ira au top avec les herbes fraîches et le saupou­dré de caca­huètes. Pour les palais les plus poin­tus accom­pa­gnez ce plat et ce jus avec un petit Berge­rac sec qui ravira tout le monde. Il rafrai­chira les palais échauf­fés et se mariera parfai­te­ment avec la douceur du Mika­loff.

Et vous ? Vous vapez quoi avec les saveurs épicées ?

Jean A. pour

https://www.face­book.com/vapes­tro­no­mie/

https://www.insta­gram.com/vapes­tro­no­mie/

2 thoughts on “Bún bò et Mika­loff

  1. merci pour se jolie retour tout en gastronomie le plat le vin et cette petite vape pourrait en séduire plus d’un je suis heureux de faire parti de ton monde ou les saveurs son mise a l’honneur bonne appétit et bonne vape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.