Posted in Uncategorized

VAPEXIT ?

source https://www.inter­na­tio­nal­va­ping.com/the-euro­pean-union-is-funding-inter­est-repre­sen­ta­tion-groups-for-conti­nuously-stric­ter-vaping-regu­la­tions/?fbclid=IwAR3lx028lZbg3lJ5m6jqbjl9yzHkASlQxllBgq95lXVRTbkqTTYj­paEnvUI

 Traduc­tion par Google Trans­late

L’Union euro­péenne finance des groupes de repré­sen­ta­tion d’in­té­rêts pour des régle­men­ta­tions de vapo­tage toujours plus strictes

Le lobbying ne peut être un outil de démo­cra­tie que si l’éga­lité des chances est garan­tie pour toutes les parties impliquées dans l’ac­ti­vité. Aujourd’­hui, des dizaines d’or­ga­ni­sa­tions anti-tabac sont subven­tion­nées par l’UE pour faire pres­sion en faveur des mêmes objec­tifs de poli­tique de vapo­tage strictes.

bysiemon vermet­ten

Quelle est la repré­sen­ta­tion des inté­rêts

Selon Wiki­pe­dia, la Commis­sion euro­péenne a défini la repré­sen­ta­tion des inté­rêts comme étant “toutes les acti­vi­tés menées dans le but d’in­fluen­cer la formu­la­tion des poli­tiques et les proces­sus déci­sion­nels des insti­tu­tions euro­péennes”.

Les prin­ci­paux acteurs de la repré­sen­ta­tion des inté­rêts euro­péens sont les asso­cia­tions natio­nales, euro­péennes et inter­na­tio­nales de tous les secteurs de la vie écono­mique et sociale, les entre­prises privées, les cabi­nets d’avo­cats, les consul­tants poli­tiques, les orga­ni­sa­tions non gouver­ne­men­tales et les groupes de réflexion.

La repré­sen­ta­tion des inté­rêts (ou lobbying) a été conçue pour être un élément essen­tiel du proces­sus démo­cra­tique dans le but de four­nir aux légis­la­teurs et aux régu­la­teurs les points de vue diffé­rents de toutes les parties prenantes. Ce sont ces diffé­rentes pers­pec­tives qui permettent une discus­sion ouverte et sont donc essen­tielles pour créer des lois impar­tiales et propor­tion­nées.

Ou alors ça devrait être en théo­rie,…

Le lobbying ne peut être un outil de démo­cra­tie que si l’éga­lité des chances est garan­tie pour toutes les parties impliquées dans l’ac­ti­vité. Ce qui n’est pas le cas actuel­le­ment en matière de régle­men­ta­tion des produits du tabac.

Comment le finan­ce­ment de l’UE a éliminé le vrai débat sur le règle­ment de la TPD

Forest, une orga­ni­sa­tion indé­pen­dante défen­dant les préoc­cu­pa­tions des consom­ma­teurs de produits du tabac, a lancé sa campagne Forest EU en mai 2017 afin d’em­pê­cher de nouvelles restric­tions sur les produits du tabac et de souli­gner le rôle de plus en plus intru­sif des régu­la­teurs dans la vie des parti­cu­liers.

Ils ont récem­ment publié un rapport sur le finan­ce­ment par l’UE des groupes de pres­sion anti-tabac à Bruxelles. Dans le rapport, ils ont établi deux faits prin­ci­paux. Premiè­re­ment, il existe un réseau étendu et bien financé de groupes de pres­sion anti-tabac qui militent constam­ment pour un envi­ron­ne­ment régle­men­taire plus fort, à la fois pour le tabac tradi­tion­nel et les nouveaux produits de vapo­tage.

Deuxiè­me­ment, ils ont établi que les acti­vi­tés de lobbying de nombre de ces orga­ni­sa­tions sont finan­cées par des ressources prove­nant de contri­buables euro­péens par la Commis­sion euro­péenne. Ces subven­tions consti­tuent la part du lion de leur budget, leur rendant presque impos­sible d’exis­ter sans elle.

Le rapport iden­ti­fiait vingt-quatre orga­ni­sa­tions diffé­rentes opérant à Bruxelles qui militent pour des poli­tiques anti-tabac plus omni­pré­sentes avec un budget annuel combiné de 1,1 milliard d’eu­ros rien qu’en 2016, dont près de la moitié émanant direc­te­ment de la Commis­sion euro­péenne.

Au sein de ces 24 asso­cia­tions, quatre orga­ni­sa­tions clés obtiennent plus de six euros sur dix de la part de la Commis­sion euro­péenne dans le seul objec­tif de mettre en place des poli­tiques anti-tabac plus enva­his­santes. Ils sont marqués par une vision du monde uniforme en ce qui concerne les poli­tiques de santé publique, les prio­ri­tés communes et les recom­man­da­tions poli­tiques.

Alors, pourquoi finan­cer quatre orga­ni­sa­tions qui défendent les mêmes objec­tifs poli­tiques alors qu’en même temps, pratique­ment aucune somme n’est versée à ceux qui défendent un point de vue diffé­rent? Créer un faux débat dans lequel une partie est arti­fi­ciel­le­ment exclue de toutes les autres parties inté­res­sées, le tout à la charge des contri­buables.

Ces faux débats, quelle que soit la ques­tion, menacent direc­te­ment notre démo­cra­tie et l’in­té­grité de notre société civile et ne doivent pas être accep­tés.

Pourquoi le finan­ce­ment de l’UE met en péril l’ave­nir de la vapo­tage

La vision du monde uniforme de la poli­tique de bon nombre de ces groupes de défense des inté­rêts du taba­gisme découle de leur objec­tif commun d’ap­pliquer correc­te­ment le traité de la Conven­tion-cadre de l’Or­ga­ni­sa­tion mondiale de la santé (OMS) pour la lutte anti­ta­bac.

La CCLAT est un accord supra­na­tio­nal qui vise à “proté­ger les géné­ra­tions actuelles et futures des consé­quences dévas­ta­trices de la consom­ma­tion de tabac”.

Entre autres choses, il comprend des règles qui régissent l’in­dus­trie du tabac. Ces règles sont consi­dé­rées comme des exigences mini­males et les signa­taires régle­mentent souvent le tabac plus sévè­re­ment que ce que le traité leur impose, ce qui est un excellent moyen de dire adieu à un produit toxique qui tue 7 millions de personnes dans le monde chaque année.

En 2014, toute­fois, à la suite de la Confé­rence des parties à la Conven­tion-cadre de l’OMS pour la lutte anti­ta­bac en octobre, un rapport sur les systèmes de distri­bu­tion élec­tro­nique de la nico­tine (ENDS) a été publié.

Sous le sujet du rapport: Impact sur les efforts de lutte anti­ta­bac exis­tants, ils ont adopté la posi­tion suivante:

“23. Bien que ENDS présente un éven­tail d’avan­tages poten­tiels pour les fumeurs, il existe un débat vaste et souvent passionné sur la ques­tion de savoir si ENDS aura un impact posi­tif ou néga­tif sur la santé de la popu­la­tion et en parti­cu­lier sur la lutte anti­ta­bac. Les domaines d’in­té­rêt légi­time sont notam­ment d’évi­ter l’ini­tia­tion à la nico­tine chez les non-fumeurs, en parti­cu­lier les jeunes, tout en maxi­mi­sant les avan­tages poten­tiels pour les fumeurs. Ces préoc­cu­pa­tions sont appe­lées effets de passe­relle et de renor­ma­li­sa­tion. “

Bien qu’il n’y ait eu aucune preuve de ces effets de passe­relle, ni des effets néga­tifs possibles de la « reno­ma­li­sa­tion », ils légi­ti­ment cela comme une préoc­cu­pa­tion, mais un peu plus loin dans le rapport, le para­graphe suivant est écrit:

“D) Les données d’enquête exis­tantes limi­tées prove­nant d’un petit nombre de pays montrent que l’ex­pé­ri­men­ta­tion

L’aug­men­ta­tion de la consom­ma­tion de tabac chez les adoles­cents augmente rapi­de­ment parmi les adoles­cents, ce qui est très préoc­cu­pant, même si la plupart des jeunes utili­sa­teurs d’END sont égale­ment fumeurs. En fait, sauf dans un cas, les enquêtes montrent qu’il existe peu d’uti­li­sa­teurs exclu­sifs de ENDS qui n’ont jamais fumé (la plupart du temps envi­ron 1% des

popu­la­tion). Ces données ne permettent pas de tirer des conclu­sions quant à savoir s’il s’agit d’un signe de passage des fumeurs adoles­cents au système ENDS, d’un schéma établi de double usage ou d’un mode d’ex­pé­ri­men­ta­tion tempo­raire. Par consé­quent, en l’ab­sence de données longi­tu­di­nales, les données exis­tantes ne permettent pas d’af­fir­mer ni de reje­ter le rôle de ENDS dans l’ac­crois­se­ment de la dépen­dance à la nico­tine chez les adoles­cents au-dessus des taux d’ab­sorp­tion actuels, et encore moins de savoir si ENDS conduit ou non à fumer dans ces pays. Chez les adultes, le modèle de double usage semble égale­ment prédo­mi­nant, ce qui entraîne une réduc­tion du nombre de ciga­rettes fumées et réduit le nombre de fumeurs n’ayant jamais commencé à utili­ser le système ENDS (moins de 1% de la popu­la­tion). “

Ainsi, même dans leurs propres études, ils ne peuvent pas trou­ver de données qui corro­borent leur “préoc­cu­pa­tion”.

En outre, une étude est parve­nue en 2018 sur la valeur de la théo­rie de la passe­relle. Cela confirme les conclu­sions de l’OMS ci-dessus avec la décou­verte que le taba­gisme précède géné­ra­le­ment le vapo­tage, ainsi que le fait que la préva­lence du taba­gisme obser­vée chez les adoles­cents dimi­nue dans les pays où le vapo­tage augmente. Ainsi, démys­ti­fier effi­ca­ce­ment la théo­rie de la passe­relle.

Ce n’est qu’un exemple des nombreuses études publiées au cours des cinq dernières années contre­di­sant la posi­tion adop­tée par l’Or­ga­ni­sa­tion mondiale de la santé sur les ciga­rettes élec­tro­niques. Tout comme le fait désor­mais large­ment admis que les ENDS sont 95% moins nocifs que les ciga­rettes alors que l’OMS insiste sur le fait que, comme nous ne connais­sons pas les effets à long terme sur la santé, il est préfé­rable de les trai­ter comme dange­reux.

C’est à cause de cette posi­tion de « culpa­bi­lité jusqu’à ce que l’in­no­cence soit prou­vée » dans la Conven­tion-cadre de l’OMS de l’OMS et, par exten­sion, grâce au finan­ce­ment de groupes qui militent pour sa mise en œuvre, que le plein poten­tiel des ciga­rettes élec­tro­niques pour amélio­rer la vie d’un milliard de fumeurs aujourd’­hui , n’est pas à l’étude pour le moment. En réalité, nos déci­deurs font tout le contraire, intro­dui­sant conti­nuel­le­ment des exigences supplé­men­taires et de nouvelles limi­ta­tions pour nos produits de vapo­tage.

Alors que ces poli­tiques, le système euro­péen met en avant, frappe et conti­nuera de frap­per, les petites entre­prises du secteur des vapo­teurs tout d’abord, tue l’in­no­va­tion de ENDS et enfin, met toutes les ciga­rettes élec­tro­niques poten­tielles actuelles et futures à la portée de tous. .

Posted in Uncategorized

Nico­tine c’est ma copine

Nico­tine c’est vrai­ment ma copine !

Parce qu’on ne le dira jamais assez “le sevrage taba­gique passe par une utili­sa­tion adéquate de la nico­tine à un taux adapté à la consom­ma­tion et addic­tion de chacun”

Non on ne conseillera pas du zéro à un primo !

T-shirt & goodies dispo­nible sur :
https://www.redbubble.com/fr/people/vapa­papa/works/34349269-nico­tine-cest-ma-copine

Posted in Humour Uncategorized

30 façons de mourir grâce à l’éléc­tri­cité

L’élec­tri­cité nous l’uti­li­sons tout le temps dans nos boxes et Mods, mais parfois la Fée Bleue nous joue plus de tours que sa cousine Verte !

Posted in Pensées Uncategorized

N’en­voyez pas les vapo­teurs utili­ser les abris pour fumeurs, suggèrent les dépu­tés

Union Jack

Les orga­ni­sa­tions devraient plutôt envi­sa­ger de créer une salle ou une zone de vapo­tage distincte. Un débat sur le rapport sur les ciga­rettes élec­tro­niques du comité des sciences et de la tech­no­lo­gie a été entendu.
La réunion des fumeurs et des fumeurs avait été compa­rée à « un alcoo­lique mis dans une pub et censé s’abs­te­nir », a déclaré la dépu­tée du SNP, Carol Mona­ghan.
Envi­ron 2,9 millions de personnes au Royaume-Uni utilisent actuel­le­ment des ciga­rettes élec­tro­niques.
On estime que 470 000 personnes les utilisent pour arrê­ter de fumer.

« un alcoo­lique mis dans un pub et censé s’abs­te­nir »

“Peut-être une pièce ou un espace dédié a-t-il été mis de côté pour que les utili­sa­teurs de ciga­rettes élec­tro­niques ne soient pas obli­gés de faire face à ce qu’ils essaient d’aban­don­ner?”

Jeudi, les dépu­tés ont débattu d’un rapport sur les ciga­rettes élec­tro­niques, rédigé par le comité des parle­men­taires scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques, selon lequel le NHS néglige trop souvent les ciga­rettes élec­tro­niques pour aider les gens à arrê­ter de fumer.
Mme Mona­ghan, membre du comité, a déclaré que les témoi­gnages enten­dus suggé­raient que les utili­sa­teurs de ciga­rettes élec­tro­niques “devaient sortir et utili­ser des abris pour fumeurs en dehors des bâti­ments” et ont instam­ment demandé “une vision plus réaliste de l’uti­li­sa­tion des ciga­rettes élec­tro­niques”.
“Peut-être une pièce ou un espace dédié a-t-il été mis de côté pour que les utili­sa­teurs de ciga­rettes élec­tro­niques ne soient pas obli­gés de faire face à ce qu’ils essaient d’aban­don­ner?”, A-t-elle suggéré.

via https://www.bbc.co.uk/news/uk-poli­tics-45437114

 

Posted in Uncategorized

4 péchés capi­teux

Pardon­nez moi mon Père car j’ai pêché … par 4 fois … Orgueil, Vanité, Envie et Gour­man­dise …
Bref c’est commandé
Y’à plus qu’à attendre sage­ment son arrivé dans la boite aux lettres et faire chauf­fer 4 accus …


Plus c’est gros plus çà passe …

Posted in Uncategorized

Tapis géant Vapa­papa

26,15

Pour celles et ceux qui connaissent déjà Olivier et Vapa­papa plus besoin de faire les présen­ta­tion, vous n’avez plus qu’à vous lais­ser séduire pour ses magni­fiques build mat desi­gné par Vapa­papa.


 

Trois modèles vous sont ici présen­tés pour votre plus grand bonheur, mais le plus dur reste à venir car il va vous falloir choi­sir…


 

Les tapis Vapa­papa mesure 90 cm de large pour 40 cm de hauteur, ce qui vous en convien­drez suffira ample­ment pour tous réali­ser tous vos montages ou pourquoi pas en tapis de souris géant.

Posted in Uncategorized

Pourquoi Govape ne sera pas sur l’App Store

Nous vous avions parlé de l’ap­pli­ca­tion Govape (L’ap­pli qui cherche et qui trouve) or si celle ci est dispo­nible sur la plate­forme Android il n’en va pas de même de sa dispo­ni­bi­lité sur la boutique d’Ap­ple…

L’ap­pli­ca­tion existe pour les appa­reils à la pomme, elle est même instal­lable (mais pas par la méthode clas­sique, Apple refu­sant tout bonne­ment la présence des appli­ca­tions ventant l’usage du Tabac dans son Store….

Il Faudrait sans doute rappe­ler au Géant de Cuper­tino que la Vape n’est pas le Tabac … et que le mettre au même niveau que des drogues illé­gales n’est pas très malin ni perti­nent 

Voici donc L’ar­ticle en ques­tion issu du App Store Review Guide­line

https://deve­lo­per.apple.com/app-store/review/guide­lines/#objec­tio­nable-content

  • 1.4.3 Apps that encou­rage consump­tion of tobacco products, ille­gal drugs, or exces­sive amounts of alco­hol are not permit­ted on the App Store. Apps that encou­rage minors to consume any of these substances will be rejec­ted. Faci­li­ta­ting the sale of marijuana, tobacco, or control­led substances (except for licen­sed phar­ma­cies) isn’t allo­wed.

 

 

Posted in Uncategorized

Retour sur les propos tenus 10/01/2018 sur C8 dans l’émis­sion “c’est que de la télé”

Ce n’est pas beau de rappor­ter !

 

Et surtout de ne pas véri­fier ses sources car les propos tenus dans votre émis­sion « C’est que de la télé « sont erro­nés, tronqués et surtout pronon­cés par des rédac­teurs que ne connaissent visi­ble­ment pas le sujet de la vape !

Oui nous disons vape, tant ces deux mondes sont éloi­gnés et tant le chemin qui mène de l’un vers est à sens unique.

Mais parlons d’in­for­ma­tion & de méthode deux quali­tés qui devrait être le socle de toute inves­ti­ga­tion jour­na­lis­tique ? Par un merveilleux truche­ment la vape se dote de quatre jour­na­listes spécia­li­sés usant d’ar­gu­ments de haute volée !

De quoi parlez-vous ? d’une infor­ma­tion diffu­sée dans l’émis­sion de votre confrère Bour­din sur RMC Décou­verte Qui affirme que la ciga­rette élec­tro­nique pousse les ados vers le tabac).

Infor­ma­tions régur­gi­tées sur le plateau, remâ­chée par vos chro­niqueurs !

La messe est dite le mal est fait ! La ciga­rette élec­tro­nique pousse les jeunes vers le tabac (Grand dieu comment faisait-il avant l’in­ven­tion de cet engin de mort ?)

Ce raccourci est inad­mis­sible ! Pour mémoire la vente de dispo­si­tif de vapo­ri­sa­tion person­nel est inter­dite aux mineurs et chaque profes­sion­nel de la vape est au courant de cette loi (Que vous semblez igno­rer puisque vous semblez rassuré de voir un ado vaper )

Mais vous persis­tez l’ado qui vape va fumer CQFD ! enfin démon­trer ? Affir­mer sans aucunes preuves, rabâ­cher des idio­ties n’a jamais fabriqué une preuve, mais elles peuvent marquer les esprits du grand public.

Et d’in­sis­ter sur l’ef­fet mode avec les modèles de toutes les couleurs … Regar­dez autour de vous, vous en voyez beau­coup des ados avec une vapo­teuse ?

Si les stylos fantai­sie pous­saient les ados vers la porte de l’aca­dé­mie française se serrait merveilleux

Au travers de ces propos vous insul­tez non pas une mais des profes­sions, vous trai­nez dans la boue un moyen effi­cace de sevrage taba­gique car bien avant un effet de mode c’est bien de cela dont il s’agit !

Quid du recul ? Quid de l’ana­lyse ? Vous ne citez nulle­ment les réfé­rences de cette étude alors nous allons le faire pour vous !

https://vapo­li­tique.blog­spot.fr/2018/01/11-ados-ayant-fume-apres-avoir-vapote.html?spref=fb

Vous y appren­drez je cite : « les auteurs “ont omis une infor­ma­tion essen­tielle pour mettre leurs résul­tats en pers­pec­tive”. Sur les 9’909 ados suivis, 219 ont fumé dans le mois précé­dent le contrôle à un an. Malgré l’oc­cul­ta­tion, le Pr Brad Rodu a calculé à partir des données parta­gées le nombre réel de chaque caté­go­rie. Sur les 219 néo-fumeurs, seuls 11 avaient eu pour seule expé­rience préa­lable d’avoir vapoté. 79,9% des néo-fumeurs, soit 175 ados, n’avaient eu aucune expé­rience anté­rieure avec les diffé­rents produits alter­na­tifs assi­mi­lés à des produits du tabac par les auteurs cali­for­niens. Même si le risque de fumer est plus élevé chez les jeunes qui ont essayé d’autres produits, la contri­bu­tion en nombre de fumeurs par chacun de ces groupes est minus­cule”, souligne le Pr Brad Rodu. « 

 

Cette argu­men­ta­tion est indigne d’un jour­na­liste, mais parfai­te­ment conve­nable pour un parti­san de la ciga­rette

« LE concept c’est toujours d’am­me­ner les gens vers le taba­gisme clas­sique « (SIC)… Dois-je vous Rappe­ler que Votre Patron, Vincent Bolloré a cédée il y a peu ses actifs dans le Monde du Tabac ?

 

Nous exigeons donc un droit de réponse au nom de la rigueur scien­ti­fique et de la défense d’un moyen de sevrage effi­cace, nous nous réser­vons le droit de déci­der de nos repré­sen­tants au sein des diffé­rentes asso­cia­tions de profes­sion­nels et consom­ma­teur de la vape dans le cadre  d’un débat public et télé­visé

Nous sommes une commu­nauté

Nous sommes plus de 2 millions

Nous sommes la vape

 

 

 

 

 

 

 

Posted in Uncategorized

vapa­papa : Retour vers le futur (texte d’an­ti­ci­pa­tion)

“Le rire sucre les larmes.” 

Parfois j’ima­gine des choses … heureu­se­ment rien de tout cela n’est encore vrais ….  mais ça va pas durer rassu­rez vous 🙂

Ding Dong !

Bonjour monsieur ! qu’est-ce que se sera ?

  • Un Palmo­ral light souple par 13, un Red Asperge en 3mg, un paquet de « Mon Ami pêcheur » pour l’ha­leine, et un grato­grat
  • Asseyez-vous là pour le Red asperge faut que j’aille en réserve
  • J’vous garde le maga­sin
  • Bin c’est que ma femme elle m’aide norma­le­ment mais là elle fait les cafés à côté, z’en voulez un ?
  • -Volon­tiers ! dites-moi j’au­rai aussi besoin d’ac­cus pour ma vapo­teuse ?
  • Faites voir ….. ? Ah bin ça c’est des piles normales ça comme qu’on mettait dans les valk­me­manes ….
  • Z’êtes sûr ?
  • Bin y’en a pas 36 hein des modèles, façon soit ça rentre soit ça ne rentre pas !
  • Jean­nine sert un café au monsieur
  • -Noisette !
  • Rajoute du lait j’vais en réserve !
  • Votre café monsieur …
  • Dites z’au­riez pas une pièce c’est pour mon grato­grat
  • Ah bin vous savez on est au sans contact hein ques­tion de sécu­rité …mon mari c’est pas un costaud et quand il est tout seul ….
  • Je comprends … une cuiller peut être
  • Ah non ! on a plus le droit qu’à des touillettes en bambou jetable
  • Du sucre ?
  • Bin je peux pas vous en donner si vous n’avez pas fait votre test glycé­mique
  • Bien sûr ou avais-je la tête
  • J’ai plus de Red Asperge vous ai mis du Candy Queluche à la place c’est la même couleur
  • Ah ………….ok et pour mes accus ?
  • Oh bin moi chui comme un vendeur de voiture hein ! je vends mais je répare pas aller voir un spécia­liste ! moi j’en vends mais c’est pour rendre service …après ce que les gens en font ….m’re­garde pô !
  • Dans ce cas vous auriez pas une adresse ?
  • Bin c’est que le plus proche faut faire 120 bornes quoi … Y’en restes plus beau­coup des gens qui savent répa­rer ces trucs !
  • Mais elle est pas cassée y’a juste besoin d’accu !
  • Bin ça marche pas c’est que c’est cassé ! Moi j’en vends des trucs comme çà je sais ! Si vous voulez j’en ai une presque comme la vôtre là …
  • Mmmmmm non merci et gardez tout !
  • Hep y’a le café a régler …..
Posted in Uncategorized

L’union sacrée

 

On en parle beau­coup sur la toile en ce moment et le mot d’ordre revient comme un leit­mo­tiv !

Il nous faut une union ! Mais de qui et de quoi ? Pour servir quels inté­rêts ? Ceux de la vape évidem­ment !

Voici selon moi (et ces propos n’en­gagent que moi) ce à quoi devrais ressem­bler une « union » de la vape :

Globale ; la Vape est l’af­faire de tout le monde, shops, distri­bu­teurs, modders, buil­ders, geek, primo, hybride et même fumeurs (futur ex on l’es­père)

Indé­pen­dante ; C’est-à-dire n’ayant pas de conflits d’in­té­rêt dans la profes­sion et/ou une quel­conque emprise poli­tique.

Décen­tra­li­sée ; Tant sur le plan géogra­phique (la vape n’est pas que Pari­sienne) qu’au niveau de sa présence sur inter­net (Face­book c’est bien mais ça ne suffit pas ; il faut créer une syner­gie multi­pla­te­forme)

Acces­sible ; La docu­men­ta­tion doit être libre­ment et faci­le­ment acces­sible par tous (affiche en PDF à impri­mer sois même par exemple)

Tolé­rante : Nous aimons cette liberté d’ex­pres­sion dans la vape ne la muse­lons pas dans l’union et même si nous parlons un peu fort parfois nous sommes d’ac­cords sur le fond)

Respec­tueuse : Des insti­tu­tions existent, nouer le dialogue avec elles dans le respect est primor­dial

Effi­cace : Face à l’im­mi­nence du danger nous ne pouvons plus attendre !

Si un tel projet se forme alors je le soutien­drai !