Piqûre de rappel : Vaper n’est pas chauffer …

Nous assis­tons depuis un cer­tains temps à l’émergence de sys­tème de vape automa­tisées, inté­grés, sécurisés, autonomes et ter­ri­ble­ment effi­caces pour les pri­mo vapo­teurs, leur effi­cac­ité est réelles et leur appari­tion nous doutent d’un atout sup­plé­men­taire non nég­lige­able dans notre lutte con­tre le tabac.

Tout cela est bien beau mais le tableau est entaché par l’apparition (ou plutôt la réap­pari­tion ) de sys­tème de tabac chauf­fés

Ces dis­posi­tifs sont aus­si éloignés des vapor­isa­teurs per­son­nels qu’une moto d’une voiture !

Voyons pourquoi :

Ils con­ti­en­nent du tabac qui est chauf­fé (le stick qui ressem­ble à une cig­a­rette), il s’agît bien donc d’une fumée et non d’une vapeur, il y a donc com­bus­tion et pas éva­po­ra­tion.

Les ressen­tis util­isa­teurs au Japon sont cat­a­strophiques :

L’entourage incommodé

Deux ques­tions dans l’enquête ciblaient la per­cep­tion de l’aérosol et les gênes éventuelles occa­sion­nées par un util­isa­teur à prox­im­ité.  Les sondés étaient invités à déclar­er des symp­tômes éventuels tels que le mal de gorge, des douleurs aux yeux, une sen­sa­tion de malaise ou d’autres gênes ou symp­tômes.

12 % des répon­dants déclaraient avoir été exposés à l’aérosol d’un dis­posi­tif de tabac chauf­fé. Par­mi eux 37 % rap­por­taient avoir éprou­vé au moins un symp­tôme, “un malaise général” était le plus sou­vent cité, suivi d’une gêne ocu­laire puis d’un mal de gorge.

Seule­ment 26 % des util­isa­teurs actuels déclaraient avoir ressen­ti un symp­tôme, com­par­a­tive­ment à 41 % des anciens util­isa­teurs et à 49 % des per­son­nes n’ayant jamais con­som­mé de pro­duits du tabac.

” : Arti­cle du Vap­ing Post : https://fr.vapingpost.com/premier-bilan-sur-le-tabac-chauffe-au-japon/

 

Depuis peu nous assis­tons à un mélange des gen­res au sein des groupes de vapes et dans les médias ou ce type de dis­posi­tif est asso­cié à ceux de la vape !

Après l’avoir dén­i­gré voici l’industrie du tabac qui souhaite semer le doute dans l’esprit des con­som­ma­teurs …

Non le tabac chauf­fé n’est pas et ne sera jamais de la Vape

Oui les brevets appar­ti­en­nent à l’industrie du tabac qui fab­rique et com­mer­cialise ces dis­posi­tifs en toute opac­ité  (Quid de la com­po­si­tion des fameux Sticks ?)

Nous sommes aus­si en droit de nous inter­roger quant à l’efficacité du tabac chauf­fé con­cer­nant le sevrage nico­tinique … 

Non le tabac chauf­fé n’a rien à faire dans le monde de la vape

Nous n’aborderons pas ici les modes de com­mer­cial­i­sa­tions de ces dis­posi­tifs d’autres s’en sont déjà chargés mais ils sont très large­ment con­testa­bles.

Bref ce rap­proche­ment uni­latéral n’est ni souhaité ni souhaitable