Tarte flambée et cactus de Savourea

Oui, oui je suis chauvin et alors ??
La tarte flambée est alsacienne. Pour ceux qui ne connaîtraient pas c’est un plat traditionnel alsacien (oui je sais, ça fait deux fois que je le dis, commencez pas hein !), mais également des régions adjacentes du Pays de Bade, du Palatinat et de la Moselle germanophone, composé d’une fine abaisse de pâte à pain recouverte de crème fraîche épaisse et/ou de fromage blanc, le bibeleskäs, et garnie de lardons, d’oignons crus en rondelles, déclinée en multiples variantes, puis rapidement cuite au four à pain très chaud.

Là ce qui est notable c’est LA variante, aujourd’hui je souhaite vous faire découvrir la tarte flambée aux asperges vertes et ciboulette. Je vous vois venir avec vos grands sabots : “mais c’est pas l’originaaaaaaaale, sus aux mécréants transformeurs de traditions, manipulateurs culinaiiiiiiiiiires”, ouais ben : ZUT ! l’asperge qui pousse dans le sable est une des spécialités alsaciennes (j’ai déjà dit “alsacienne” ?) qui sur une tarte flambée révèle tout son goût, tout en rendant le tout hyper léger. De plus la ciboulette parsemée de ci de là ramène du peps (oui j’ai vu topchef moi aussi…). Bref un régal qui sort de l’ordinaire.

L’apparition de la tarte flambée remonte à l’habitude des paysans de faire cuire leur pain toutes les deux ou trois semaines. C’était alors une petite fête et, pour la marquer, la pâte qui restait après la préparation des miches était étalée et recouverte de lait caillé « sürmellich » (plus tard de fromage blanc, d’oignons et de lardons) et le tout était passé pendant quelques minutes au four. Les tartes flambée était alors présentée sur une planche à découper en bois de boulanger, et était découpée en rectangles. Après avoir rapidement détaché les bords un peu noircis, chacun roulait sa part et la mangeait brûlante avec les doigts. C’est d’ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens (je confirme) la mangent, même au restaurant : avec les doigts. (Merci Wiki pour cette partie)

lors d’une soirée Vapestronomie, nous avons associé cette excellente tarte avec un jus original : Cactus Dictator par Savourea.

Malgré le fait que ce jus ne soit pas alsacien (on peut pas être toujours parfait) il est d’une sacrée originalité rien que par le fait que : qui a déjà goûté du cactus ? Voilà ! Donc difficile de se dire que c’est effectivement le goût de cet épineux mais bizarrement on s’en fait parfaitement l’image. Il est défini comme “une pointe de cactus allongée d’une note de Koolada. De quoi rafraîchir l’Amérique latine !”. J’y trouve Un côté sucré, frais, presque citronné.
Il se marie parfaitement aux arômes fins de l’asperge et révèle la ciboulette qui harmonise le tout. La crème parait d’un coup d’une légèrté incroyable et l’association fait passer ce plat typique de la région pour une bouchée digne d’un 3 étoiles. Bluffant !

Je vais finir ma bière pour rincer avant d’attaquer la tarte au Munster. Quoi ?? D’où vient le Munster ? d’Alsace évidemment !!

A bientôt ! 🙂

Jean A. pour

www.vapestronomie.fr

Author: VapeStronomie

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
obareau Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Grand Mogul
Administrateur

vive la pissaladière